Lieu dit Champéroux

71990 La Grande Verrière

lesjardinsdechamperoux@gmail.com

  • White Facebook Icon

A la question "Par quoi commencer en Permaculture ? "

January 9, 2018

 cette question sous entend en réalité (bien souvent) comment faire des légumes.

ça dépend du biotope,en générale,ont part d'une pelouse,ou champ pâturé,et parfois aussi forêt.

 

tout concept se diluant en se popularisant,Permaculture = butte, et bien non pas du tout,le buttes sont justifiées en zone très marécageuse.

sinon c'est beaucoup de travaille pour pas grand chose,oui potentiellement c'est esthétique et on gagne de la place,mais on peux perdre en humidité (sèche plus).
il n'y a pas vraiment de règle si vous tenez à faire des buttes,faites des buttes.

 

qq doc de permaculture:

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.ibiblio.org/london/&prev=search

vous pouvez cultiver sur l'eau,que ça flotte ou de plein pied (île) ça fonctionne très fort.au moins,pas besoin d'arroser.

l'opportunisme est primordiale,tirez profit des biotopes ça évite de gaspiller beaucoup d'énergie.
entourez vous d'une bonne génétique végétale.
savoir la multiplier (la maîtriser) et savoir la partager.
non partagé c'est comme un trésor enfouis.


je suis convaincu que l'humain se révélera en tant qu'espèce grâce à la Permaculture.
c'est juste copier ce qui fonctionne dans la nature.

 

 

 

 

Pour essayer d'être concis...

il faut étouffer la végétation sauvage pour imposer ses cultures.

3 choix s'offrent à vous

-trouver des cartons les plus grand possible (enlever le scotch) éviter ceux vernis,éviter la couleur verte et bleu.

-vous achetez une bâche d'ensilage (la ou se fournissent les agriculteurs),ou une Bâche EPDM de la plus fine épaisseur (brico dépots,bricoman...)

-vous recouvrez des matériaux alentour,genêts à balais,fougère,feuilles,vieux tapis,foin,paille étant passé 3 semaines dans l'eau (l’anaérobiose génère la faune pour décomposer vite la lignine)

 

normalement il faut 1 ans d'observation pour designer (conceptualiser),un lieu de vie,en Permaculture.

je vais donc donner mon point de vus,je ne suis pas titulaire du diplôme de Permaculture,donc je peux dire ce que je veux quelque part....

 

ce qui nous amène à parler des chemins.il y a un parcourt pertinent inventé par les aborigènes,les chemins,les allées dites "en trou de serrures"

c'est plus pertinent,en réalité,que l'espèce de "quadrillage",qui nous viendrait à l'esprit.

précisons tout de même que l'alvéole d'abeille est la forme la plus économique en place.

en module pouvant être indispensable,proche d'une maison,une serre dite "wallipini",légale,discrète.

l'eau un goutte à goutte,tuyau de récup,percé,ou https://www.google.fr/search?q=goutte+%C3%A0+goutte&client=firefox-b&dcr=0&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi81LHLg87YAhUnDsAKHbMlBuwQ_AUICigB&biw=1920&bih=947#imgrc=fzutzddaz4bLKM:ça c'est bien.comme un organisme vivant,l'eau dois circuler dans chaque module (organe).ce qui peux dire..électricité,forage,buse en béton si pas d'argile.,pompe submersible,électrovanne,pour arrêter la pompe avec la pression du ballon.1 barre 100 mètre,ont met entre 3 et 8 barres...n'ayez pas peur,suivant votre santé,de creuser vous même d'autant plus que votre roche mère est molle (genre granite).le marteau piqueur "titan" a une bonne garantie,il faut l’user pour le rendre autant de fois.. que vous avez des choses à creuser.plus votre terrain est petit plus c'est pertinent de creuser des pièces souterraines ou des étages dans les maisons.pour en revenir au puits,si vous avez un sol argileux,remplissez le puit de bois sec et "foutisez l'feu".ça fera de la céramique.regardez la pluviométrie de votre région pour estimer le nombre de m cumbe captable par votre toiture (si elle n'est pas végétalisée)pour rester concis...ensuite dans vos allées vous plantez de l'ophiopogon le plus petit qui existe,il y en a un de 2.5 cm il me semble,ou plus bas encore.c'est la plante qui supporte le mieux le tassement,pas de floraison,persistant envahissement très lent.multiplication par les racines,plants pas cher: plantvivhttp://www.plantviv.com/et dans les zone de culture commencez à implanter par exemple l'hernaria glabra.autour de tout le "potager" une ligne de houx à petite feuille la plus naine possible (genre 10 cm)cela empêchera efficacement les limaces de pénétrer dans le potager.sinon vous épandez au sol des aiguilles de pin sèche (non verte) ou fougère décomposé...(comme anti limace)contre les orties lamiers horticole de base...vous cherchez le post avec les photos de plantes tapissantes (dans la rubrique "annonces")pis vous essayez ce qui vous plais.j'apprends aussi,je ne les connais pas toutes.vous avez potentiellement deux principaux réel problème difficile à résoudre.des rats taupes (sachez identifier sa fiente) n'achetez pas le terrain si ce n'est déja fait.essayez la technique de coudre l'anus d'un rat,ou élever des jeunes furets,ou mieux belettes (oui personne ne fais ça).si rien ne fonctionne vous pouvez envisager sérieusement le hors sol,il y a des façons de faire sans tuyaux PVC. (en réalité il n'y a que les matériaux qui choquent dans le hors sol,et éventuellement ce qu'ont met dans l'eau.le deuxième problème,c'est les ronces,mais ça mérite d'en parler plus tard c'est un gros sujet.les erreurs classiques le mulch (la litière) isole le sol de la chaleur du soleil,conséquence les semis de printemps ne germent pas,et les rares qui ont levé,se font dévorés par les limaces.pensant bien faire vous avez épandu plein de "brf" (broya de branchettes) sur un sol nu.va falloir attendre potentiellement 3 ans pour retrouver des rendements décents à cause d'une probable faim d'azote...tout est compliqué pour bien faire,tout est un art,le compostage,la création d'argile avec des poudres de roche,améliorer le PH,obtenir un sol à 15°c minimum la nuit,pour que ses semis n'attrapent pas de maladies (fonte des semis)donc pour essayer de rester concis...la suite sera sur les légumes vivaces.

mais il faut choisir 4 légumes que vous produirez en masse,genre poireau,carotte,tomates, pomme de terre.le semis précoce de carotte mérite la confection d'un tunnel maraîcher.sinon il faut essayer le chervis (sium sisarium) petit,mais meilleur que le panais.si vous avez un sol argilo calcaire,il y a 5 poireaux vivaces,et plein d'oignons vivace très inintéressants le plus interessant est le "green moutain"j'en ai,en 3 ans ils sont génétiquement adapté à votre terrain et deviennent énormes,la progéniture pousse sur les coté.ça coûte genre 5 euro le sachet importé de nouvelle Zélande,pour rester concis je vais m'arrêter la.

 

il y aurait beaucoup à dire sur chaque légumes,mais bon,contentez vous de ce qu'il y a dans tout livre traitant du potager (genre terre vivante).

 

par survie,sucre lent:récoltez les gland de chêne,enlever l'enveloppe,broyer,cuire dans plusieurs eaux pour retirer les tanins,et si il n'y a pas urgence,mettez la bouille dans un linge fermé et accrochez le au bord d'une rivière.la jeune pousse de fougère aigle est comestible si inférieur à 7 cm,cela contient 4 x plus d'amidon que le blé.

Dd’après le livre les plantes aromatiques et médicinales en agriculture de Guy tredaniel editeur un certain Hege-Tharandt a pu remplacer 100 kg de pommes de terres par 65 kg de racines fraîches de fougère;à partir de 100 kg de racine fraîche avec adjonction de farine de seigle il a pu faire du pain. .http://etrevegetal.org/index.php/2017/09/26/sagu-de-fougere/

la vrais denrée utile sur le long terme sont les sources de bons lipides (avec oméga,etc...) mais j'en parlerais plus tard.

ou acheter des semences de génétique rare de légumes?

privaten samen archivs (idéale)la fraternitée ouvrière de belgique et même Ebay d'après la FAO 75% des espèces que nous consommions au néolithique ont disparues.une plante sur cinq est menacés de disparaître dans le monde à cause du nos techniques agricoles destructrices (genre le laboure)

 

 

du hors sol (hydroponie).

naturellement ont peux pas dire que c'est laid.

c'est pour ça que je dis,que seul le matériaux de construction importe pour populariser cet agriculture.

 

l'aulne est un bois mou,avec une herminette on aura tôt fait de l'évidé,cette essence est imputrescible au contacte de l'eau,voila de quoi remplacer le tube PVC,le fer...

on peux utiliser un cadre en bois imputrescible (thuya,robinier,châtaigner,févier,etc...) et mettre un grillage,en faire deux et prendre en sandwich de la sphaigne (toutes mousse),vous mettez une goutte à goutte en haut pis vous repiquez vos légumes la dedans.

 

photo d'une installation hors sol

 potager en trou de serrure.

 

 buttes îles

 goutte à goutte automatique du pauvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

comme pour le verger il y a toute une diversité pertinente à importer,d'ailleurs tout les légumes,à part deux ou trois,viennent du croissant fertile (en gros),idem pour les fruits,tout provient de contrées lointaines.

je ne vais pas tous les dire mais spécifier ceux qui m'ont le plus surpris pour leurs rendement,car quand ont dit légumes vivace ont pense à un petit truc malingre et fibreux,ce qui est souvent vrais.

donc pour rattraper un peu les dires de Christophe Koppel l'Alsacien (qui m'a fais découvrir l'apios "nutty")

certains légumes vivaces valent la peine.

la roquette vivace,énorme,un buisson...grosses racines pivots,meilleur que la roquette annuelle.
l'oignon patate "green mountain".

arroche arbustive totalement méconnu,énorme. merci au maraîcher de la plagne de me l'avoir fais découvrir.

l'apios americanan "nutty" ça remplace bien le topinambour,ça s'associe (physiologiquement) avec beaucoup de végétation..

 

plantain corne de cerf,à exploiter sans réserve sinon ça monte en graine (devient fibreux).il faut le resemer

patate douce,gros rendement si bien arrosé,à bouturer par les tiges (marcottes),inutile d'essayer de partir d'un bulbe,c'est conçu pour vous décourager,(genre la taupe et hémophile enterrez des choses coupantes,et bien non,mensonge)

on trouve des plants de pattate douce à 70 centimes,mais ça reste interessant de conserver les plants sois même.

 

 

 

 

les poireaux vivaces ne deviennent gros qu'en sol argilo calcaire.

idem pour tout les choux vivaces,dans tout les cas ces dernier aiment vivre idéalement à 15°c,sol lourd calcaire, riche en matière organique très décomposé,semé en Automne,certains choux (genre fourrager) peuvent vivre deux.

le choux nine start perennial doit fleurir la 8 ou 9 ième année sinon il décède,avant cela,il ne faut oublier de récolter aucune fleure,ou votre plant devient annuel,c'est donc un truc de survie irlandais,(comme le fût la pomme de terre...)

le choux est plein de sélénium et de calcium.

le sélénium est un anti cancer,ça remplace les vertus du soleil.

c'est uniquement grâce à l'énorme consommation de choux au moyen âge que les gens ne mourraient pas de cancer.

mais le choux vous empêche d'assimiler des choses c'est un facteur antitrypsiques

Ces anti-hormones, notamment contenues dans les rutabagas et les choux, peuvent causer des troubles hormonaux chez les consommateurs et surtout
chez les animaux qui en consomment de grandes quantités (développement de goitres par action sur la thyroïde).

 et oui tout à ses inconvénients...

 

 

méfiez vous du maïs il draine votre calcium.

c'est pour cela que traditionnellement,ils ajoutent de la chaux dans leurs espèce de polenta locale.

 

la purine des légumineuses,ne jamais les consommer crues.
le pire est le soja à ne pas consommer non fermenté.(genre lait de soja),ils veulent nous réguler en occident?
et la fois si nous ne consommons plus de légumineuses nous perdons une meilleur résistance à la radioactivité par rapport aux autres mammifères.

c'est pour ça qu'il vaux mieux cuire pour drainer et inhiber certains poisons.
enfin bon...
que dire...

 

 

 

 

 

 

 

la courge de siam (vivace) s'apparente plus à la courgette.

la courge fétide peux être utilisé pour les porcs,ces deux courges ne résistent qu'à -7°c...

à rentrer l'hiver donc ou isoler chaque pied sur place (attention aux ponts thermiques que représente le sol)

 

les tomates,en mode coucou,attendez que les gens ai des gourmands pour les repiquer chez vous,effeuillez en partie,gardez bien les tiges,et pousse apicale (cime)

la culture idéale est décrite dans la dernière version du livre de kokopelli,le maraîcher de la Plagne à produit 120 ou 130 kilo de tomates par rond de treillis soudé (taille standard)

je ne saurais faire le calcule,π r²

j'ai dit 120 ou 130 kilo par mètre carré dans une vidéo, désolé...c'est sur que ça me discrédite...qu'importe.

d'ailleurs du coup ça lui a fait de la pub et il m'en remercie.

 

------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

Featured Posts

Bienvenue sur Permaculture en Morvan

December 26, 2017

1/1
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon