Lieu dit Champéroux

71990 La Grande Verrière

lesjardinsdechamperoux@gmail.com

  • White Facebook Icon

Ce qui pousse bien dans le Morvan

December 31, 2017

Ce qui fructifie et mûrit parfaitement dans le Morvan.

la mure du murier arbre (nom latin morus).durée de vie 200 ans,production 22 tonnes/ha,fructifier 2 à 3 ans après la greffe
je conseil la variété wellington mullbery et rupp's romanian ou Emmanuel pour les petits espace proche de la maison,car se dernier ne tâche pas.
il est important de placer cette essence fruitière proche des habitations pour maîtriser la régulation ou l'éloignement des oiseaux,au risque de voir toutes ses mûres.
pour la vente,la variété "Tompson" mûrit d'un coup,un dras étiré sous la charpente,permet une récolte rapide et efficace.

réservez du morus alba,nigra,ou tatarica.


les myrtilles,fonctionnent très bien en zone humide,la présence de fer dans le sol est la réel exigeance des myrtilliers et non l'aciditée du sol.
cette famille porte naturellement ses mycrohyzes,et n'est donc pas entravé par la lixiviation du phosphore lorsqu'il est en contacte de fer ou d'aluminium dans le sol.
les mycorhyzes pourvoient jusqu'à 90% des besoins en phosphore de la plante lorsque celle ci est carrencée.
je n'arrive pas encore à les bouturer,cela demande des investissements.
achetez des plants juvéniles chez multiebaies et faites les grossir,chez moi par exemple,car j'ai des plaques alvéolées parfaitement adaptées.

l'unique problème,comme pour les muriers,sont l'appétit des merles.

les myrtilles sont à planter en zone humide,"mouilles Morvandelles","paratourbières",parfois un drain placé avant la plantation améliore un peu l'implantation,qu'importe l'exposition ou la quantitée d'ombre.

il est possible de cultiver sous une canopée,des myrtilles americaines (vaccinium ashei) qui mesurent 3 à 4 mètres,puis en sous étage des myrtilles "européennes" plus classiques (vaccinium corymbosum) puis des myrtilles sauvages tapissantes que l'on trouve dans la nature (peu productives),je conseil donc,des cannaberges,airelles,fraises des 4 saisons (syn: des alpes),ou des plantes tapissantes comme l'isotoma fluvitalis,lysimachia numalaria (si ombre).

airelles:vaccinium vitis idea -25°c 30 à 50cm de large par 30/ 50 cm de haut originaire d'europe du nord,dans les massif montagneux,exposition semi ombragée,floraison d'Avril à Octobre,autofertile,récolte des fruits: juillet à octobre.produit 1.5kg de fruits par m² sur plants de 6 ans,un pied peux produire 1 kilo de fruit.ce qui donne 11 à 25 tonnes par hectares,il faut 150 à 500 heures de froid hivernale (sous 7°c)Canneberge:vaccinium macrocarpon,originaire d'Amerique du nord,formant des tiges rempantes,qui se dressent au printemps sur 5 à 10 cm pour fleurir.les fruits sont de 5 à 8 mm de long et 3 à 4 mm de large,si possible inoculez la mycorhize phoma radicis pour améliorer la captation du phosphore et de l'azote.produit jusqu'a 30 tonne par hectares en utilisant la technique d'inondation du champs (les fruits flottent et sont récoltés par bateau),les variétés que je vous conseil sont Pilgrim et Red Star.myrtilles d'occident vaccinium corymbosum,plante pouvant atteindre 60 cm de haut,il faut au minimum 750 à 1000 heures de froid (inferieur à 7°c) par hiver,la plante résiste à -40°c si le sol n'est pas trop humide.je conseil donc Gaultrobe pour le calibre incomparable de ses fruitsla myrtille Americaine:vaccinium ashei,elle culmine à 2 m de haut,mais sa croissance est très lente.si vous êtes en région à climat doux,vous pouvez cultiver la myrtille si l'hiver génère en moyenne 500 heures de température inférieur à 7°c.raisin des ours arctostaphylo uva ursi,ne résiste qu'a -15°c,tapissant bien,assez ornementale,les fruits viennent de juillet à Aout et ont un goût âpre et astringeant,l'interêt de cette espèce est surtout ornementale,et pour occuper l'espace.

le cognassier.

il n'existe qu'une variétés intéressante,car se consomme cru,et à le goût et la texture de l'ananas,de plus,il produit chaque année.
le coignassier aromastnaya,une merveille à faire vieillir en cave,(sans que ça pourrisse)et vous obtenez une fruits délicieux,d'après moi,meilleur que la pomme
se greffe facilement



le Nashi
une poire asiatique
n'a pas besoin d'être taillé pour produire  vite (3 ans),et sans alternance.
extrêmement fertile,rustique,et vigoureux.
la periode d'échelonnement des récoltes ne s'effectue que du 11 juillet à fin septembre,le fruit ne se conserve pas.
je possède la majorité des variétés.
se greffe facilement.


les cerises,
il n'y a qu'une espèce ultra moderne de cerise,encore breveté,le prunus fruticosa,qui fructifie à coup sur,chaque année.
la fructification s'étale de Juin à Septembre.
naturellement nain,3 à 5 m de haut.
se greffe facilement,fructifie vite,se bouture,probablement fidel au semis.
je n'ai pas toutes les variétés.

si vous persistez à vouloir du biggareau,ne prenez que des variétés à fruit blanc ou jaune.
jaune de buttner:éclate puis pourris
biggareau d'or
biggareau blanc/trompe geai
jaune de missens
blanche de wavrans
esperen
soleil d or
et bien d'autres....
Napoléon s'en sort bien.

et en règle générale pour les cerisier,ils prennent beaucoup de place,exposition plein soleil,et 2 variété différentes à floraison précoce,idem pour celles de mi saison et celles très tardives,pour espérer voir des fruits chaque année.
bonnau mûrit mi Aout

pour les grillottes,j'en vois fructifier sur Autun depuis des années.


le cornouiller (cornus mas)
arbre très rustique au froid et sècheresse,longue durée de vie,mise à fruit rapide,et production non alternante d'une année à l'autre.
il est impératif de les greffer avec les variétés les plus grosses possible.
ensuite il faut ramasser tout les fruits lorsque le premier tombe au sol,puis étaler la récolte à plat,pour prélever les fruits mûre au jour le jour,autrement le fruit est immangeable (acide astringeant et amère)
mûre,il a un goût proche de la ceriser et de la poire,la peau reste légèrement acide.
greffe difficile en raison de la periode de greffe.
prix: 30 centimes/plant

le noisetiers.

ressource stratégique de première importance,nos source de graisses étant rares et plus importante pour nos corps (cerveau surtout) que le sucre.
génétiquement fidel au semis,espacement 3/5 ou 2/5 c'est à dire planter nord sud,tout les 2 à 3 m sur la même ligne (moins il y a de terre,plus il faut d'espacement) et 5 entre chaques lignes.
meilleur variété pollinisatrice: jemtegaard
1.60 à 2.45 euro par plant de variétés sélectionnées.
surtout,ne pas prendre de noisetiers sauvages.
nom latin: corylus avellana.
si risque de chevreuil ne conservez que 3 à 5 branches,que vous remplacez par 3 à 5 autres,tout les 3 ans.
sans chevreuil,ne gardez qu'une tige,faite la ramifier à partir de 30 à 50 cm de haut en 3 à 5 charpentières,que vous renouvellerez tout les 10 ans.
ainsi taillé les noisetiers seront plus esthétique,prendrons moins de place,produirons beaucoup plus,et les récoltes seront facilitées.

comme toujours,récoltez tout ,même les vide ou habité,le trie s'effectue après,brûlez les déchets.
5 à 6 noisetiers adultes suffisent pour la consommation d'une famille.

les noisetiers sélectionnées produisent chaque année contrairement aux noyers,les noisettes se conservent bien mieux que les noix,ne deviennent pas hautement toxique lorsqu'elle rancie,contrairement aux noix ,prennent moins de place qu'un noyer,fructifient malgré tout à l'ombre,contrairement au noyers qui exige uniquement du plein soleil.



figuiers,

toujours en observation,je sais qu'il y en a qui fructifieraient parfaitement,comme Perreta,originaire d'Autriche,brooklyn white,ficus carica x palmata var. brigandis ou nahonis,ficus johannis,michurinska 10,hänni,hunt,les lsu ,lussheim,nexö,petri zsofi,petrovaca, ratzeburg,rottenburger feige,sal s,schweizer brünli, süßer georg,vodeljac,wuhan,zuccherina

je peux me procurer aisément ces variétés,mais l'investissement pour garantir la réussite au bouturage est trop élevé pour moi,par contre,le marcottage aèrien des variétés dont je dispose réussit à 100%.
je n'ai que longue d'Aout en abondance je ne la conseil pas,et perreta en petite quantité.

un sol bien drainé fait gagner 10°c en résistance au froid,exposition sud ouest et protégé des vents du nord,un mur ayant la forme d'un fer à cheval,demi lune,croissant,fait de piquets de chataigner ou accacia,decouvert de croûte de chêne,devrait suffire pour le planter partout.
idéalement pendre en noir l'interieur et placer quelques croutes en guise de toiture pour protéger de l'humidité le reste du mur,faute de se fournir en croute en chataigner.

synonyme de "croute": dose,flash,aubier.


kaki (diospyros)

il existe deux porte greffe,l'un est vigoureux et se nomme le diospyros lotus),mais n'aime pas le vent,et est difficile à greffer,facile de s'en procurer,l'autre se nomme le diospyros virginana,il pousse très lentement,mais supporte le vent,+ le froid,le stresse du greffage,à la sècheresse grâce à sa racine pivot,il hâte le mûrissement des variétés qu'on lui met dessus,et vie très longtemps.

je peux vous fournir du D.Virginiana si vous êtes assez nombreux à en vouloir.
ça germe bien.

en variété...il ne faut prendre que les hybrides issu de ces deux espèces.
il en existe plus de 3000 en asie,je suis toujours en recherche des meilleurs variétés,je n'ai que des pistes pour le moment.
ces kaki ne se mangent que blet,sous l'effet des gelées,ou du co².
le goût se rapproche de l'abricot,la texture est très juteuse.

se consomme jusqu'en Janvier.

Pomme.

pour avoir des pommes chaque année,il faut tailler,et garder 1 à 3 pommes par bouquet,en plus d'écraser les chenilles,ramasser tout les fruits pour éviter la momification des fruits...bref...une galère.
j'ai beaucoup de variétés,ça va mettre encore pas mal de temps pour identifier les plus pertinentes,mais je peux déja vous dire que Jeansicoé est parfaite à tout les niveaux exepté le calibre,très longue conservation:une année sans problème,très sucré et parfumé,sans maladies.
coté goût Orange,reinette de luneville,semblent également résistantes mais je n'ai pas assez de recul pour la conservation,il y aurait witson,et bien d'autre mais je préfère éviter de me tromper.

plantez des tayberry en serre.

les pêches de vignes,et leurs mûrissement en Septembre,ça fonctionne,et il en existe des dizaines de variétés,des vineuses,des farineuses...
fidel au semis,fructification en 3 ans après le semis.


amélanchier
très résistant,fruit sucré,goût important d'amende,les oiseaux mangent les fruits violet,nous les rouges violacés faute de se lever aux aurores.
je ne conseil pas d'en planter beaucoup,comme pour la nèfle,le "cul du fruit" (style,étamine flétries+calice marcescent) est important et n'apporte aucun plaisir.

Amélanchier:Amélanchierajoutons quelques variétés:amélanchier weigandii 'isaac" gros fruit très sucré,1.4 m de haut par 1 m de large production 1600 à 7600 kg/ha amélanchier interior "trapiste" hauteur 2.5m largeur 1.7 m de large production 6000 à 12000kilo/haSmoky hauteur 4.5 largeur 3 production 2400 à 8800 kg/ha fruit bien sucréHoneywood 4 m / 2.5m de large production 3200 à 11200 kg/haThiessen 5 m de haut par 3 de large, fruit de 10mm de diamètre,production 800 à 3600kg/haMartin 5 m de haut 3 à 4 m de large fruit de 17cm de diamètreNorthline 4 m de haut par 1.5 de large production 4400 à 10800kg /ha

framboise,
détruisez tout les pieds sauf un tout les 30 à 40cm de distance les un des autres,ou ils dégénèreront,en les détruisant nous stressons les racines,la plante tentera donc de se multiplier par les graines (fruits) au lieu de drageonner.

fraises

chalef,goumi du japon (elaeagnus)

plante à feuillage persistant utilisé couramment comme ornementale.
certaines sélections sont très prometteuse,sans maladies,petit noyaux mou,le calibre est comparable au groseilles sauvage,mais le goût et supérieur à la cerise.
non alternant,fidel génétiquement au semis,sans maladies.
anecdote:la présence en sous étage d'elaeagnus multiflora fait a augmenter la production de noix de 30%
je viendrais ajouter des info plus tard.

 

chevrefeuille à fruit (si je puis dire)baie de miel (honeyberry) certe en Anglais la traduction est bonne mais les canadiens plus Francophone nous ont légués le surnoms de "camérisier".ph du sol 8.5 à 6.5 donc calcaire à très calcaire,cela améliore tout,mais chez moi en tourbière ils poussent tout de même très bien,cette plante a la particularité de ne pas aimer les sol sec,il faut donc mulcher ou planter dans un endroit ou l'eau remonte par capillarité.durée de vie 60ans voir plusrendement 1 à 4 kg par plant suivant les régions.altitude personne n'a essayé au dela de 2100 m

originaire de siberie,famille:caprifoliacé,résiste à -50°c,floraison résiste à -10°c espacement 80 cm à 1 mètre sur la même ligne et 3 m entre les lignes.hauteur d'un plant adulte 120 à 160cm.bouturage semi-ligneux en été,ou marcottage (buttez le pieds avec du broya ou du brf)pas de maladies n'y ravageurs,la variété la plus pertinente est Modry Triumf (crée en Ukraine),les fruits font 7 cm de long,non sélectionnés c'est entre 1 et 3 cm et 0.5 cm de diamètre.le lonicera involucrata fait des fruits plus tardif,mais la vigueur est plus importante.

peux se semer.



certains grenadiers (punica granatum) devraient pousser,et fructifier,comme en Allemagne et au kazaghztan,la variété KANDAHARI est vendu chez Dubosc.
ca se bouture bien.
je commence à en importer

l'olivier(olea europa),la variété moufla résiste à -21°c et mûrit couramment en Auvergne. je n'ai pas essayé dans le morvan.


les amandiers(P.dulcis),je n'ai pas encore de floraison mais ce ne saurait tarder,il faudrait essayer la variété "flour en bas" pour résister à la pluie,le froid ne pause aucun problème.

l'abricotier (P.armenica)
il faut faire par semis,ou greffer entre 40 et 50 cm de haut,je manque de recul pour affirmer que c'est adapté au Morvan.

le citronnier poncirus trifoliata pousse bien,les fruits sont petit et contiennent 30 pépins,le jus de ce citron doit être cuit pour détruire un poison qu'il contient (la poncirine) c'est un bon porte greffe,si vous le greffez:poncirus hystrix -18°c,sinon
Thomasville-13°c,Yzu -15°c,US 119,Mandarinier Satsuma Owari ou autre satsuma -12°c
en serre au sec,ça passe l'hiver,ça mûrit dans la maison,en décembre.

le manguier.
le fameux (asiminier annona trilobata)
ne semble pas mûrir chaque année,problème de gelée tardive,et appétit des oiseaux.
il me manque peux être deux ou trois ans pour affirmer ou infirmer sa pertinence.
en tout cas c'est très bon,résistant au froid,à la sècheresse,inondation passagères,aux insectes et maladies,mais exige 80% d'ombre durant minimum les 3 premières années de sa vie,aime un sol humifère,sans concurrence en herbe,et le maximum de chaleur pour pousser vite.
mise à fruit 3 ans si greffé 8 ans par semis.

j'en ai récolté en 2015...faudrait en planter au crot au meunier.

le kiwaï.
petit kiwi sans poil qui mûrit en septembre,problème de gelées tardives sur floraison,la pulvérisation de décoction de valériane protège les fleurs du gel.
faudrait investir dans un atomiseur,ou faire une plantation au crot au meunier.

araucarya normalement il n'y aucun problème,nous le saurons dans 80 ans...

noix de pécan (ne devrait pas bien fonctionner,sauf au crot au meunier)

xanthocera sorbifolia pour l'instant je n'ai eu de floraison qu'en serre.

torreya nucifera je n'en ai pas encore,jamais essayé...sauf en semis,ça ne germe pas si bien.



 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

Featured Posts

Bienvenue sur Permaculture en Morvan

December 26, 2017

1/1
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon